Heloo

Grille de caractérisation d’une organisation



Caractériser une organisation consiste à déterminer et définir précisément les caractéristiques d’une organisation.

Le tableau ci-dessous liste l’ensemble des éléments caractéristiques d’une organisation.

Tableau de caractérisation d’une organisation
Éléments de caractérisation demandés Réponses attendues selon le type d’organisation à caractériser : Entreprises , Organisations publiques ou Organisation à but non lucratif (OBNL)
Type d’organisation • Entreprise : privée, publique
Organisation publique
Organisation à but non lucratif (OBNL) 
Taille de l’organisation A déterminer en fonction des informations disponibles : Nombre de membres, chiffre d’affaires…
Pour les entreprises : TPE, PME ou grande entreprise
Statut juridique • Pour les entreprises : Entreprise Individuelle ou Société (préciser SARL, SA, ..)
• Pour les organisations publiques : Administration publique centrale, collectivité territoriale, organisme paritaires, etc.
• Pour les OBNL : Association type loi 1901, ONG, Syndicat, coopérative etc.
Nationalité Française, Allemande …
Champ d’action • Critère géographique (local, régional, national, international)
• Critère d’activité (secteur d’activité)
Ressources • Matérielles (locaux, équipements, unités de production, unités de distribution, etc.)
• Immatérielles (brevets…)
• Financières (capitaux, profits, emprunts, subventions, cotisations, dons)
• Humaines (salariés, élus, fonctionnaires, adhérents, bénévoles)
Finalité ou mission Entreprise : profits et pérennité
Organisation publique : mission de service public, intérêt général
• OBNL. : mission d’intérêt général ou service privé aux adhérents
Objectifs Déclinaison de la finalité/mission
Ils peuvent être : à court, moyen ou long terme / quantitatifs ou qualitatifs / stratégiques, logistiques, opérationnels..
Produits / Activité • Bien ou service ?
• Marchand ou non marchand ?
• Cycle de vie : phase, longueur ?
Environnement de l’organisation et son influence Micro environnement :
(Clients, usagers, fournisseurs, concurrents, pouvoirs publics, groupes de pression)
Macro environnement :
Il s’agit de l’environnement général au sein duquel évolue l’entreprise : démographique, économique, culturel, politique, social..
Est-il concurrentiel ? changeant ? complexe ?
Mécanismes de coordination Moyens fondamentaux avec lesquels une organisation coordonne les activités et les tâches : supervision directe, ajustement mutuel, standardisation des procédés, résultats ou qualifications.
Choix de production Modes de production : en série, à l’unité. En continu en discontinu
Sous-traitance (externalisation) ou fabrication interne.
Forme d’organisation du travail Formes ou modèles de division et de répartition du travail au sein de l’organisation : taylorisme, fordisme, toyotisme…
Management des ressources humaines Pratiques de recrutement, formation et promotion, motivation des salariés…
Styles de direction (à voir en terminale) Paternaliste
• Consultatif
• Autoritaire
• Participatif

caracteriser organisation

PREMIÈRE CHOSE: DISTINGUER LE TYPE D’ORGANISATION

Le premier pas de votre démarche est de distinguer le type de l’organisation: est-ce une entreprise? est-ce une organisation publique? Une association?

Le seul et unique critère est la finalité: lucrative ou d’intérêt général.

Le type d’activité est un élément de caractérisation : l’entreprise a une fonction économique de production de bien et de services marchands. 

SI l’activité de l’entreprise est une production de biens et de services, vous pouvez présumer que le type de l’organisation est celui d’une entreprise. Dès que vous voyez des éléments comme un chiffre d’affaires, clients, consommateurs, des actionnaires, une forme de société, un bénéfice, ce faisceau confirme la nature marchande et la finalité lucrative de l’organisation. C’est alors que vous serez certain de type.

finalités des organisations

A l’inverse, si l’activité est d’apporter un service à un usager, à un adhérent, aux citoyens vous pouvez présumer une activité non marchande, donc soit une organisation publique (Etat, service public, collectivité territoriale…) ou une organisation de la société civile. La nature juridique de l’organisation (publique ou privée) vous permettra ensuite de déterminer votre choix. Les organisations de la société civile sont de nature privée, à vocation d’intérêt général.

A noter que l’on assimile souvent une association à une activité non marchande, mais  une association peut exercer une activité marchande à la condition de ne pas partager les bénéfices réalisés entre ses membres, mais pour financer de nouvelles actions dans le cadre de son objet social. Une association poursuit un but non lucratif, contrairement aux entreprises, et produit en premier lieu des services et des biens non marchands.

Finalité et missions des entreprises

Les entreprises n’ont qu’une finalité lucrative, elles peuvent exercer des missions en assumant leur responsabilité vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui :

  • Contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société.
  • Prend en compte les attentes des parties prenantes.
  • Respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales.
  • Est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en oeuvre dans ses relations.

La RSE est une démarche volontaire de l’organisation et couvre les matières sociales et environnementales. Elle ne peut être séparée de la stratégie et des opérations commerciales : puisqu’il s’agit d’intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans ses stratégies et opérations.

Secteur privé/secteur public

Le secteur privé

Le secteur privé correspond au secteur d’activité de l’économie où l’État n’intervient pas ou du moins peu. Il s’agit principalement des entreprises privées, même si l’Etat en est actionnaire (exemple : Renault, dont l’Etat détient 15% du capital).

Le secteur public

Le secteur public rassemble les activités économiques et sociales prises en charge par les administrations, les entreprises publiques et les organismes publics de sécurité sociale (caisses nationales).

Secteur privé Secteur public Organisation

DÉTERMINER LA TAILLE DES ORGANISATIONS

La taille des organisations est déterminé par l’importance de ses ressources humaines d’une part et son volume d’activité. Les deux éléments sont interdépendants: pour qu’une organisation produise davantage de service, elle va nécessiter davantage de ressources et donc de travail. 

Pour les entreprises, les critères à retenir sont le nombre de salariés et le chiffre d’affaires. La loi de modernisation de l’économie de 2008 distingue les entreprises par taille sur les critères suivants:

Classification des entreprises

Pour les organisations de la société civile, ce sera le nombre d’actions réalisées qui donne une indication de la taille. Par exemple, pour les restaus du coeur, le nombre de repas servis.

Vous ne pouvez pas vous contenter de dire: cette organisation est une grande entreprise. Vous devez le prouver.

Exemple

C’est une entreprise : elle a un but lucratif, une forme juridique d’entreprise (société anonyme), elle a des actionnaires.

C’est une grande entreprise: vous devez citer le chiffre d’affaires et le nombre de salariés. (au delà de 1500 millions d’€ de CA, au delà de 5000 salariés).

LA PRISE EN COMPTE DE LA DIVERSITÉ DES ORGANISATIONS

Chaque type d’organisation possède ses propres finalités, des missions et des ressources qui lui sont propres. Les critères à retenir seront différents. Ci-dessous, par type d’organisation les éléments à retenir.

Diversité des organisations privées
Diversité des organisations publiques
Diversité des organisations-de-la-societe-civile





Heloo