Heloo

Chap 6 La répartition des revenus

Notions

Les revenus primaires : les revenus du travail, les revenus du capital, les revenus mixtes

Le partage de la valeur ajoutée entre les différents agents économiques

La valeur ajoutée brute par secteur institutionnel

L’imposition sur le revenu

Les prélèvements obligatoires.

Contexte et finalités de l’étude

La production de biens et de services entraîne la distribution de revenus dans l’ensemble de l’économie. L’étude du revenu met en évidence la diversité de ses origines — travail (salaires, traitements) capital (intérêts, dividendes) et propriété (loyers) — ainsi que les enjeux de la répartition initiale de ces revenus et de leur taxation en vue d’une éventuelle redistribution.

Le partage de la valeur ajoutée peut être affecté sur le long terme par des évolutions comme le progrès technique.

Par ailleurs, le processus de redistribution mis en place par l’État via les prélèvements obligatoires et les dépenses publiques vise la réduction des inégalités en corrigeant la répartition des revenus primaires. Il aboutit après affectation des revenus de transfert et des prélèvements obligatoires au revenu disponible.

 

  1. Comment est partagé le prix d’un litre de lait ?

Le prix TTC de 88 centimes d’euro d’un litre de lait comprend :

TVA 5 cts + magasin 19 cts + laiterie 20 cts + éleveurs/producteurs de lait 44 cts.

L’État, les entreprises et les ménages perçoivent des revenus en échange de leur contribution à la fabrication de lait.

  1. Rappelez comment se calcule la valeur ajoutée.

La valeur ajoutée mesure la valeur « ajoutée aux consommations intermédiaires utilisées pour réaliser la production ». Ainsi, la valeur ajoutée représente la valeur de la production moins la valeur des consommations intermédiaires.