Heloo

Chapitre 10 Comment interpréter le diagnostic et le traduire en objectifs ?

Citez un atout et une faiblesse du groupe Air France-KLM.

Le groupe Air France-KLM est un groupe de transport aérien composé de plusieurs compagnies (Air France, Transavia, Hop!, KLM…) et qui est présent sur un marché fortement concurrentiel.

D’après le reportage, les atouts du groupe Air France-KLM sont :

la réputation de la compagnie Air France pour son confort et son luxe à la française ;

en 2018, le groupe Air France-KLM a transporté plus de 100 millions de passagers ;

le groupe est dirigé par un expert du transport aérien ;

le syndicat des pilotes est dirigé par un élu au fait des exigences de la compétitivité internationale.

Mais le groupe Air France-KLM présente aussi des faiblesses :

au sein du groupe, les performances de la compagnie Air France sont très inférieures à celles de la compagnie KLM ;

l’augmentation du trafic du groupe Air France-KLM est de seulement de 2,8 % alors que les autres compagnies progressent de 7 à 8 % (par exemple, British Airways augmente son trafic de 7,7 %) et l’essentiel de cette augmentation est occupée par les sièges de KLM ;

il existe donc un écart important entre ces deux filiales au sein du groupe Air France-KLM.

Notions

Objectifs stratégiques

Lien finalité / objectifs

RSE

Conflits et consensus

Contexte et finalités de l’étude

Les objectifs stratégiques sont induits par la finalité de l’organisation et l’interprétation du diagnostic stratégique.

La responsabilité sociétale des organisations est prise en compte dans la définition de leurs objectifs stratégiques.

Les objectifs stratégiques fixés par l’équipe managériale sont inspirés et/ou appréciés par les parties prenantes de l’organisation (actionnaires ou associés pour une organisation privée, tutelle pour une organisation publique ; salariés ou agents ; syndicats…). La divergence entre intérêts individuels et intérêt collectif peut être le nœud de conflits.

L’appropriation des objectifs stratégiques, gage de réussite pour l’organisation, passe par une recherche de convergence et de consensus.

  1. De quoi dépend la fixation des objectifs stratégiques ?

Une organisation se fixe des objectifs stratégiques en fonction de sa finalité et des résultats de l’analyse de son diagnostic stratégique.

Ainsi, les objectifs stratégiques vont dépendre du type d’organisation :

– pour une organisation publique, les objectifs stratégiques peuvent être la satisfaction des usagers ou l’amélioration du délai de traitement des dossiers ;

– pour une entreprise privée, les objectifs stratégiques seront le développement de son chiffre d’affaires ou la croissance de ses parts de marché ;

– pour une association, les objectifs stratégiques seront en relation directe avec l’objet social : ce peut être l’accroissement du nombre d’adhérents ou du nombre de donateurs.

  1. Quel lien établissez-vous entre la RSE et la réalisation des objectifs stratégiques ?

La RSE est la prise en compte des préoccupations sociales, sociétales et environnementales dans les activités de l’entreprise. Afin de pouvoir atteindre ses objectifs stratégiques, l’organisation va devoir intégrer les dimensions sociale, sociétale et environnementale.

  1. Comment une organisation met-elle en œuvre ses objectifs stratégiques ?

Pour réaliser ses objectifs stratégiques, une organisation va prendre des décisions stratégiques et les mettre en œuvre en y allouant des ressources financières, humaines, immatérielles et matérielles.

  1. Pour quelles raisons les parties prenantes sont-elles concernées par les objectifs stratégiques de l’organisation ?

Les parties prenantes sont des individus ou des groupes d’individus qui sont intéressés par les activités d’une organisation. Elles sont donc aussi concernées par la réalisation de ses objectifs stratégiques.

En effet, les objectifs stratégiques d’une organisation sont souvent inspirés et/ou jugés par ses parties prenantes (par exemple par les syndicats pour le groupe Air France-KLM).

  1. Pourquoi les intérêts des parties prenantes peuvent-ils être divergents ?

Bien qu’ayant tous un intérêt dans l’organisation, les différentes parties prenantes ont des attentes qui sont souvent différentes et contradictoires. Dans une organisation, les individus et les groupes d’individus ont des attentes qui ne coïncident jamais exactement entre eux et avec ceux de l’organisation (par exemple, la direction d’Air France-KLM n’a pas les mêmes attentes que celles des salariés du groupe).

  1. Quelles peuvent être les conséquences de ces divergences ?

Cette divergence d’intérêts entre les différentes parties prenantes peut entraîner un conflit. L’organisation devra faire face à une situation dans laquelle des individus ou des groupes d’individus vont s’opposer parce que chaque partie voudra faire valoir son point de vue.

  1. Comment une organisation peut-elle atténuer et résoudre les conflits qui naissent de ces divergences ?

Pour atténuer et résoudre les conflits qui naissent de ces divergences, l’organisation devra organiser des discussions et/ou des négociations pour parvenir à trouver un accord entre les groupes qui s’opposent.