Heloo

Chapitre 9 La cohésion – RH

Appréhender la notion de cohésion

La cohésion est l’ensemble des facteurs qui agissent sur les membres du groupe pour qu’ils restent
unis et solidaires afin de les inciter à coopérer entre eux.

Quatre facteurs agissent sur la cohésion : le groupe a un but commun, il y a des affinités entre les individus, le sentiment d’appartenance au groupe est fort, la confiance dans le fonctionnement du groupe existe.

  1. Expliquez ce qu’est un séminaire de cohésion ou « team building » et ses objectifs pour les entreprises.
    Le terme « team building » signifie « construction d’équipe ». Les entreprises organisent des séminaires de cohésion pour renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe, faire face à une crise, une fusion, ou pour gérer le stress des collaborateurs. Une entreprise, prestataire de service, est choisie pour proposer différentes activités (jeux, défis sportifs, activités culturelles, etc.) afin que les salariés de l’entreprise cliente renforcent leur cohésion.
  2. Identifiez, à partir de la vidéo, les activités de cohésion que l’agence activ-Provence propose.
    L’agence activ-Provence propose différentes activités de cohésion aux salariés de ses entreprises clientes : Jet-Ski, balade en buggy, chasse au trésor, course d’orientation, olympiades, VTT, rallye urbain, circuit GT, soirées festives, etc.
  3. Quelles sont les entreprises clientes de ce prestataire ? D’après vous, pourquoi l’ont-elles choisi ?
    Quelques entreprises clientes d’activ-Provence : SFR, Caisse d’épargne, SNCF, Société générale, Orange, Booking, etc. Elles ont choisi ce prestataire parce qu’il organise des événements « sur

Les relations professionnelles

Rappel cours de Première :

Les relations formelles sont basées sur des rapports professionnels et hiérarchiques.

Les relations informelles sont basées sur des liens plus personnels et se développent de façon spontanée en fonction des affinités.

Les éléments qui améliorent et qui détériorent le climat social ?

  • Éléments qui améliorent le climat social : les relations entre les salariés, l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, le salaire pour les hommes.
  • Éléments qui détériorent le climat social : les relations avec les managers, le stress, le salaire pour les femmes (absence d’égalité entre les femmes et les hommes), l’impossibilité de construire son projet professionnel en interne.

Le conflit interpersonnel

  1. Expliquez le conflit et caractérisez-le.
    Jacinthe (graphiste) et Manu (développeur de site Web) travaillent dans une PME de 6 personnes au Canada. Un conflit s’est développé entre eux parce que leurs missions sont en interdépendance et que la définition des tâches de chacun n’est pas bien définie. De ce fait, le travail de l’un a des conséquences sur le travail de l’autre. Il s’agit d’un conflit ouvert, d’identité et d’intérêts.
  2. Comment l’employeur a-t-il décidé d’agir au début ? Était-ce la bonne solution ?
    Jacinthe a transféré le mail de Manu à Éric pour l’informer de la situation afin d’en discuter. Éric a alors décidé d’envoyer un mail aux deux protagonistes sans en parler avec eux. Manu n’a pas apprécié que Jacinthe fasse appel au patron sans lui en parler directement. Jacinthe a mal vécu la réponse collective d’Éric, elle aurait voulu plus de discrétion et de dialogue. Le conflit s’est donc dégradé. L’initiative d’Éric n’était pas la bonne solution.
  3. Quels risques ce conflit fait-il courir à cette petite entreprise ?
    D’après Éric, ce conflit fait courir des risques : « il affecte le rendement », « il met en péril le contrat ». Ce petit conflit, qui semblait insignifiant, n’était donc pas à traiter à la légère.

Les différentes voies de dépassement des conflits

  1. Résumez la situation conflictuelle mise en évidence dans cette entreprise.

Dans cette mutuelle de 30 salariés, 2 salariées ont subi des pressions de la part de collègues. Les relations entre les personnes en sont affectées ; des clans se forment.

  1. Comment la direction s’y prend-elle pour résoudre ce conflit ?

Dans un premier temps, la direction tente de résoudre le conflit en interne : rencontres des protagonistes, appui individualisé avec un psychologue du travail, sanctions disciplinaires.

Ensuite, elle fait appel à un intervenant externe pour analyser l’événement et identifier des pistes de prévention. Un groupe de travail est alors formé, comprenant les élus du personnel, la direction, des managers et des salariés volontaires.

  1. L’examen de la situation fait apparaître des dysfonctionnements internes. Quel est ce diagnostic ?

Les chefs de service ne sont pas suffisamment informés par la direction de la gestion des conflits.

Ils ont aussi des difficultés à assumer pleinement leurs fonctions, à recadrer les comportements inadaptés, à animer leurs équipes.

4. Quelles sont les solutions envisagées pour faire face aux conflits interpersonnels dans l’avenir ?

  • Rédiger une charte du management pour définir les missions des managers, notamment dans le cadre de la gestion des conflits.
  • Impliquer tous les acteurs de la ligne hiérarchique dans l’élaboration des actions à mettre en œuvre et définir des modalités de communication à l’ensemble du personnel des décisions qui seront prises par la direction.
  • Former les encadrants de proximité au management d’équipe, à la gestion des tensions et à la régulation des situations-problèmes.
  • Organiser une formation-action pour les chefs de service afin qu’ils analysent leurs difficultés et qu’ils produisent des outils d’aide : protocole de traitement des événements indésirables, guide pour l’analyse et la résolution de problème en équipe, guide d’entretien de régulation.

Courte synthèse du chapitre

La cohésion est un élément indispensable pour construire des relations professionnelles basées sur la
confiance et le respect. Les entreprises agissent sur des facteurs de cohésion pour améliorer le climat
social de l’organisation et ainsi contribuer à sa performance. Parfois, la cohésion est menacée à cause
de conflits interpersonnels. Les intérêts particuliers, les jeux de pouvoir, les personnalités ou encore
les valeurs des individus se confrontent et détériorent les relations professionnelles ainsi que le
fonctionnement de l’organisation. Il est nécessaire alors d’agir pour maintenir la cohésion en trouvant
des solutions pour dépasser les conflits. Le dépassement des conflits interpersonnels, en favorisant le
dialogue et la recherche d’un compromis, permet souvent de renforcer la cohésion et de repartir sur
des bases plus solides.

Heloo