Heloo

PROJET DE GESTION – GRAND ORAL – Réforme 2019


Organisation de l’épreuve :


Premier temps : présentation d’une question (5 minutes)


● Au début de l’épreuve, le candidat présente au jury deux questions. Ces questions s’appuient sur l’enseignement de spécialité pour lequel le programme prévoit la réalisation d’une étude approfondie. Les questions présentées par le candidat lui permettent de construire une argumentation pour définir les enjeux de son étude, la mettre en perspective, analyser la
démarche engagée au service de sa réalisation ou expliciter la stratégie adoptée et les choix opérés en termes d’outils et de méthodes. Les questions sont transmises au jury par le candidat sur une feuille, signée par le professeur de la spécialité concernée et portant le cachet de l’établissement d’origine du candidat.
Le jury choisit une des deux questions. Le candidat dispose de 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et réaliser, s’il le souhaite, un support qu’il remettra au jury sur une feuille qui lui est fournie. Ce support ne fait pas l’objet d’une évaluation. L’exposé du candidat se fait sans note. Le candidat explique pourquoi il a choisi de préparer cette question pendant sa formation, puis il la développe et y répond.
● Le jury évalue les capacités argumentatives et les qualités oratoires du candidat.

Deuxième temps : échange avec le candidat (10 minutes)


Le jury interroge ensuite le candidat pour l’amener à préciser et à approfondir sa pensée. Il peut interroger le candidat sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité et évaluer ainsi la solidité des connaissances et les capacités argumentatives du candidat.
Attention : « La première partie et la troisième partie de l’épreuve se déroulent sans support. Le candidat peut être autorisé à utiliser du matériel uniquement dans le 2ème temps de l’épreuve, dès lors que cela n’obère pas la qualité de sa prestation orale. Il peut disposer du support écrit qu’il a
conçu pendant le temps de préparation, ou utiliser le matériel à disposition dans la salle (tableau, …), si cela constitue une aide à sa prise de parole mais doit veiller à donner toute la priorité à son interaction avec le jury. »
D’après la Question 22 du FAQ Grand oral : https://eduscol.education.fr/media/3420/download

Troisième temps : échange sur le projet d’orientation du candidat (5 minutes)


Le candidat explique en quoi la question traitée éclaire son projet de poursuite d’études, voire son projet professionnel. Il expose les différentes étapes de la maturation de son projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix de
ses spécialités
, etc.) et la manière dont il souhaite le mener après le baccalauréat.
Le jury mesure la capacité du candidat à conduire et à exprimer une réflexion personnelle témoignant de sa curiosité intellectuelle et de son aptitude à exprimer ses motivations.
Le candidat effectue sa présentation du premier temps debout, sauf aménagements pour les candidats à besoins spécifiques. Pour les deuxième et troisième temps de l’épreuve, le candidat est assis ou debout selon son choix.
NB : Les questions peuvent être travaillées, durant l’année, par un élève seul ou en petits groupes.
Plusieurs candidats peuvent donc présenter les mêmes questions au jury de l’épreuve. La réponse à la question est, quant à elle, strictement individuelle et différente pour chacun, car elle doit notamment présenter les raisons qui ont conduit le candidat à son choix de question et de réponse.
D’après la Question 17 du FAQ Grand oral : https://eduscol.education.fr/media/3420/download

carnet_de_bord_eleve_terminale_grand_oral_enseignement_specifique_ressources_humaines_et_communciation.docx


LES ATTENDUS DE L’EPREUVE



LE PROJET AU GRAND ORAL

Le Projet de Gestion stmg



LE PROJET PROFESSIONNEL



Projet de gestion en lien avec l’enseignement spécifique «RHC ECONOMIE DROIT MSGN» 

1.1 Titre du projet de gestion

«L’amélioration des conditions de travail au sein de l’entreprise Chocolaterie Robert.

1.2 Problème de gestion

Chômage partiel dû au covid 19, fermeture d’usine, plans sociaux 

La direction de l’entreprise doit prendre des mesures de prévention à mettre en place afin d’améliorer la sécurité et les conditions de travail des salariés de façon, notamment, à réduire de manière significative les accidents du travail dans les six prochains mois. 

1.3 Activités de l’élève 

  • Identifier les problèmes de sécurité au travail dans les ateliers.
  • Évaluer les risques d’insécurité et les conditions de vie au travail, 
  • notamment à partir des indicateurs de bilan social (taux d’absentéisme, turnover, démissions, accidents du travail, etc.) et d’un entretien avec le DRH.
  • Identifier des solutions pour sensibiliser davantage les différents acteurs aux problèmes de sécurité.
  • Proposer un plan de formation de prévention des risques : identifier les formations adaptées pour résoudre les problèmes, choisir le prestataire des actions de formation, choisir entre actions externes ou internes, établir un budget prévisionnel des actions de formation envisagées (coût de l’action formation, frais logistiques, etc.), planifier les actions de formation, définir les modes d’évaluation des effets.mérique
  • En enseignement commun (management) 
  • Construire un argumentaire concernant la faisabilité de ce plan de formation.
  • Veiller à la conformité des solutions par rapport aux obligations règlementaires.


1.5 Relations avec le programme de Management, sciences de gestion et nu

  • thème 1 – les organisations et l’activité de production de biens et de services
    1.2 Quelles ressources pour produire ? les ressources humaines : la GPEC
  • Thème 2 – Les organisations et les acteurs
    2-1 Comment fédérer les acteurs de l’organisation ? La qualité de vie au travail.
  • En enseignement spécifique (RH) 
  • Question transversalité 

1.6 Ouverture sur sur le grand oral 

Question 2.1 : 

Comment le pouvoir de décision et le style de direction peuvent-ils permettre au management de répondre aux impératifs de performance, en développant la coopération, la motivation et la qualité de vie au travail ?

En quoi le “mieux vivre au travail” est-il source de performance pour l’organisation et de motivation pour les individus ?

Comment les obligations en matière de santé, de sécurité au travail et de prévention des risques peuvent-elles constituer des axes de progrès social et d’attractivité de l’organisation ?

  1.7 Projet d’orientation 

  Etudes post-bac : 

  • BTS Assistant de Manager, Assistant de Gestion PME/PMI, Professions immobilières, Animation et gestion touristiques locales, Communication, Commerce international…
  • prépa technologique
  • DUT Gestion Entreprises & Administrations (GEA), Options Gestion des Ressources Humaines voire petites et moyennes organisations ; Carrières juridiques ; Information – Communication (option communication des organisations)… 

NB : à la rentrée 2021, le DUT disparaîtra et sera remplacé par le BUT, le bachelor universitaire de technologie

  • Licence générale (bac + 3)  – Quelle que soit la filière, les études universitaires requièrent une solide culture générale, de la méthodologie et des qualités d’expression en français. : Administration économique et sociale (A.E.S.), L.E.A., Droit… 
  • Master (bac + 5)


Projet de gestion en lien avec l’enseignement spécifique « Ressources humaines et communication »


1.1 Titre du projet de gestion


« L’amélioration des conditions de travail au sein de l’entreprise SORILPLAST, PME industrielle de 140 personnes »


1.2 Problème de gestion


La direction de SORILPLAST doit prendre des mesures de prévention à mettre en place afin d’améliorer la sécurité et les conditions de travail des salariés de façon, notamment, à réduire de manière significative les accidents du travail dans les six prochains mois.


1.3 Activités de l’élève

  • Identifier les problèmes de sécurité au travail dans les ateliers.
  • Évaluer les risques d’insécurité et les conditions de vie au travail, notamment à partir des indicateurs de bilan social (taux d’absentéisme, turnover, démissions, accidents du travail, etc.) et d’un entretien avec le DRH.
  • Établir un diagnostic complet de la situation en y intégrant les contraintes économiques liées au secteur ainsi que l’examen du respect de la règlementation en matière de sécurité et de conditions de travail.
  • Identifier des solutions pour sensibiliser davantage les différents acteurs aux problèmes de sécurité.
  • Proposer un plan de formation de prévention des risques : identifier les formations adaptées pour résoudre les problèmes, choisir le prestataire des actions de formation, choisir entre actions externes ou internes, établir un budget prévisionnel des actions de formation envisagées (coût de l’action formation, frais logistiques, etc.), planifier les actions de formation, définir les modes d’évaluation des effets.
  • Construire un argumentaire concernant la faisabilité de ce plan de formation.
  • Veiller à la conformité des solutions par rapport aux obligations règlementaires.


1.4 Liens avec le programme de droit et économie


Droit
‐ Thème 2. Comment le droit permet‐il de régler un litige ? (le litige, la preuve).
‐ Thème 4. Quels sont les droits reconnus aux personnes ? (les droits de la personne).
‐ Thème 5. Quel est le rôle du contrat ? (l’exécution du contrat).
‐ Thème 6. Qu’est‐ce qu’être responsable ? (le dommage, la réparation).
‐ Thème 7. Comment le droit encadre‐t‐il le travail salarié ? (le contrat de travail).


Économie
‐ Thème 2. Comment la richesse se crée‐t‐elle et se répartit‐elle? II.1. La combinaison des facteurs de production et l’évolution des technologies (les facteurs de production : le travail, le capital et l’investissement, les ressources naturelles, le savoir et l’information ; la productivité et les gains de productivité.).
‐ Thème 6. L’État peut‐il intervenir dans l’économie ? VI.1. L’intervention de l’État.
‐ Thème 7. Le chômage résulte‐t‐il de dysfonctionnements sur le marché du travail ? VII.1. Le fonctionnement du marché du travail (les emplois typiques et atypiques.).



CARNET DE BORD POUR LE PROJET DE GESTION (STMG)


projet grand oral stmg document de présentation élève version raccourcie

SCHEMA Les étapes de réalisation projet grand oral stmg

Exercices de préparation à l’oral

EXERCICE 1 : Un exemple d’oral ritualisé

Objectif : il s’agit de remobiliser les connaissances acquises à la séance précédente sous forme orale.

  Déroulé

  • 1er temps : à la fin du cours précédent un élève est désigné. Il est chargé de préparer une présentation construite (introduction, développement et conclusion) des notions acquises dans le cours. La durée de sa présentation lui est précisée (entre 2 et 5 minutes).
  • 2ème temps : au début du cours suivant, l’élève fait sa présentation orale débout sans note. Il est possible de proposer aux élèves de rester assis et / ou avec des notes dans un premier temps pour les amener progressivement à la posture debout sans note.
  • 3ème temps : l’élève fait un commentaire sur sa prestation (est-ce qu’il est satisfait de lui ? A-t-il dit tout ce qu’il souhaitait ? A-t-il ressenti beaucoup de stress ? …). Les camarades commentent également la prestation en ayant le souci de dégager au moins un point positif et un point à améliorer (faire respecter un cadre bienveillant). En dernier lieu, le professeur conclut.

Et ainsi de suite, chaque semaine avec un élève différent.

Cette présentation est formative et ne conduit pas à une notation chiffrée.

Il est possible d’élaborer une grille de compétences qui permet aux camarades d’avoir une écoute active et de construire un suivi pour l’élève orateur.

EXERCICE 2 : S’entraîner à poser des questions

Objectif

  • Prendre le rôle d’un jury
  • Apprendre à formuler une question

Déroulé

  • Temps 1 : à la suite de l’exercice “exemple d’oral ritualisé”, deux élèves auditeurs posent chacun une question à l’élève orateur. Ils ne sont pas désignés à l’avance, ce qui les oblige à une écoute active.
  • Temps 2 : l’élève orateur répond.

Bilan du dispositif

L’exercice présenté ici est très simple à mettre en oeuvre. Il permet aux élèves de prendre conscience de la difficulté de formuler une question. Cela les entraîne à structurer leur pensée, à choisir le vocabulaire …

GRILLE ET REPARTITION DES POINTS GRAND ORAL


Qualité de la parole

Note : /4

Insuffisant
Difficulté à se faire entendre
0.5
1

Fragile
Prise de parole sans nuances, mécanique,
monocorde mais clairement audible

1.5
2

Satisfaisant
Prise de parole affirmée
Recherche de variations qui soutiennent le discours et témoignent d’une intention

2.5
3

Expert
Une parole maîtrisée et travaillée en vue de sa réception
Le rythme et les nuances de la voix accompagnent le discours
Une parole pleinement engagée

3.5
4
Qualité du discours
Note : /4

Insuffisant
Discours mal maîtrisé
Formulations difficilement intelligibles
Énoncés sans structure

0.5
1

Fragile
Discours assez clair dans sa progression
Vocabulaire limité ou approximatif

1.5
2

Satisfaisant
Discours bien organisé
Vocabulaire adapté et suffisamment précis

2.5
3

Expert
Discours fluide, développé
Capacité à exprimer clairement un propos complexe
Vocabulaire pertinent et riche

3.5
4
Qualité des connaissances
Note : /4

Insuffisant
Aucune mobilisation des connaissances
Incapacité à répondre aux questions

0.5
1

Fragile
Connaissances réelles mais lacunaires
Difficultés à les mobiliser

1.5
2

Satisfaisant
Connaissances précises
Capacité à les mobiliser à bon escient

2.5
3

Expert
Connaissances appropriées
Capacité à les mobiliser et à les exposer
Capacité à développer une réflexion personnelle sur les savoirs, à faire des liens

3.5
4
Qualité de l’interaction
Note : /4

Insuffisant
Échanges courts et inaboutis
Pas de prise en compte de l’interlocuteur

0.5
1

Fragile
Amorce d’échange mais l’interaction et la capacité à s’adapter aux relances sont limitées
1.5
2

Satisfaisant
Prise en compte de l’interlocuteur
Capacité à reformuler son propos
Capacité à s’adapter aux relances

2.5
3

Expert
Prise en compte de l’interlocuteur et de la situation d’interaction
Échange riche et mené parfois par le candidat

3.5
4

Transversalité DROIT MANAGEMENT STMG

Transversalité ECO MANAGEMENT STMG


Heloo