Heloo

5 sujets Management Révision + Corrigé

Share Button

MANAGEMENT STMG REVISION SUJET 

Sujet 1 

Télécharger (Thème-7-Cas-pratique-CASTETS-EN-DORTHE-ELEVE.docx)

Sujet 1 Corrigé

Télécharger (Thème-7-Cas-pratique-CASTETS-EN-DORTHE-cor.docx)

Sujet 2 

Télécharger (Cas-pratique-Sin-Rejac-ELEVE.docx)

Sujet 2 Corrigé

Télécharger (Cas-pratique-Sin-Rejac-2-stratégies.docx)

Sujet 3 

Télécharger (Cas-pratique-BELIER-ELEVE.docx)

Sujet 3 Corrigé

Télécharger (Cas-pratique-BELIER-COR.docx)

Sujet 4 

Télécharger (Cas-pratique-AMORINO-ELEVE.docx)

Sujet 4 Corrigé

Télécharger (Cas-pratique-AMORINO-COR.docx)

Sujet 5 

Télécharger (DEVOIR-1-REVISION-SUJET.doc)

Sujet 5 Corrigé 

TOUTENKAMION

Dans un environnement fortement concurrentiel, les petites organisations ne peuvent pas toujours uniquement compter sur leur savoir-faire. Certaines doivent également grandir pour se maintenir sur leur marché.

À l’aide de vos connaissances et des annexes 1 à 5, vous analyserez la situation de management proposée.

  1. Repérer les éléments caractéristiques de l’organisation Toutenkamion.

(3 points)

 Point(s) du programme abordé(s) :

1.1 Qu’est-ce qu’une organisation ?

Repérer les éléments constitutifs d’une organisation.

2.1 La finalité de l’entreprise se limite-t-elle à la réalisation d’un profit ?

Caractériser une organisation donnée.

On attend du candidat une réponse cohérente et structurée présentant au moins quatre éléments caractéristiques détaillés.

On attend plus particulièrement les caractéristiques suivantes : le type, les finalités et les ressources.

La structure sous forme de tableau n’est pas exigée.

Type

Organisation privée à but lucratif, une entreprise

Finalités

Finalité lucrative : réaliser des profits pour assurer sa pérennité.

Finalité sociale : Mise en place d’une politique sociétale : bien-être des salariés. Salariés responsabilisés, aménagement des horaires, participation au travail de recherche, formation.

Finalité sociétale : Mise en place d’une politique de RSE : diminution
de l’impact environnemental, production de camions équipés de solutions énergétiques durables.

Activité

Conception et transformation des remorques de camions en unités mobiles : salles de cinéma, studios de télévision, cliniques itinérantes…

Statut juridique

Société anonyme

Champ d’action géographique

International : 71 % du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger ou livraison de produits dans 30 pays dans le monde (Moyen Orient, Asie, Afrique…)

Ressources


Financières : capital social de 1 870 000 euros, 9,4 millions d’euros de chiffre d’affaires

Matérielles : bâtiment de 12 000 met ateliers de fabrication

Humaines : 80 salariés avant rachat ou 160 après rachat

Immatérielles : savoir-faire confirmé, de nombreux logiciels spécifiques
développés en interne , certifié ISO 14001

Répartition du pouvoir

Le PDG, Stéphane Girerd, est à la tête de l’entreprise.


  1. Élaborer le diagnostic stratégique de l’organisation.

(6 points = 8*0.75)

Point(s) du programme abordé(s) :

6.2 Quelles sont les composantes du diagnostic stratégique ?

Repérer des éléments du diagnostic interne et externe d’une organisation.

La structure sous forme de tableau n’est pas exigée.

On attend du candidat au moins deux forces / deux faiblesses et deux menaces et deux opportunités.

Diagnostic interne

Forces

Faiblesses

Compétences distinctives :

Est leader sur son marché

Propose à ses clients les meilleurs coûts et des délais
très compétitifs, une parfaite maîtrise du projet, une qualité homogène et irréprochable

Répond aux attentes des clients par l’écoute et
l’accompagnement des clients tout au long de la vie du projet

Ressources immatérielles :

Possède une technologie unique

Ressources humaines :

Polyvalence des salariés

Formations

Ressources matérielles :

Possède son propre bureau d’étude

Petite taille

Compétences distinctives :

Besoin d’innover sans cesse

Ressources humaines :

Besoin  en compétences

Diagnostic externe

Opportunités

Menaces / Contraintes

MACRO

Economique :

Diversité des besoins du marché en unités mobiles :
l’audio-vidéo, l’événementiel, la formation, le médical, le militaire, la compétition…,

Demande internationale qui se développe

Marché français qui semble retrouver du dynamisme

Baisse des taux d’intérêts

Politique :

Lutte contre la désertification médicale en France

MICRO

Concurrence :

Peu de concurrents locaux,

Fournisseurs : Recours possible au Cnam pour former les salariés,

Clients : Demande de cars studios par la Chine

Divers :Entreprise Brevet à vendre,

MACRO

Economique :

Marchés non réguliers

Technologique :

Des technologies de plus en plus complexes,

MICRO

Concurrence 

Forte concurrence américaine

Rachat des concurrents hollandais et britanniques par des gros groupes chinois et américains,

  1. Formuler les problèmes de management rencontrés par l’organisation Toutenkamion.

    (3points)

Point(s) du programme abordé(s) :

1.1Qu’est-ce qu’une organisation ?

 Repérer dans une organisation simple les problèmes de gestion qui se posent.

Les problèmes de management rencontrés par Toutenkamion sont les suivants :

L’entreprise souffre de sa petite taille face aux grands concurrents chinois et américains. Si elle ne veut pas être vendue et rester indépendante, elle doit croître.

Elle a aussi besoin de compétences complémentaires pour gagner en souplesse, en capacités d’innovation et répondre aux demandes de plus en plus complexes des clients.

L’entreprise doit renforcer son réseau de distribution à l’étranger (actuellement constitué de sept distributeurs).

  1. Identifier les options stratégiques mises en œuvre pour répondre à ces problèmes et apprécier leur pertinence.

(5 points)
3 stratégies (3) + justification (2)

Point(s) du programme abordé(s) :

7.1 Quelles sont les principales options stratégiques pour les entreprises ?

Repérer et d’analyser les choix stratégiques d’une organisation.

Toutenkamion a mis en œuvre : Une stratégie de diversification et une stratégie d’intégration horizontale en faisant  ’acquisition de l’entreprise Brevet qui lui apporte une expertise complémentaire dans l’aménagement des cabines de camion et une main d’œuvre qualifiée supplémentaire.

Cette acquisition lui permet d’augmenter sa taille (croître) et donc de se positionner face aux concurrents américains et chinois.

Une stratégie de différenciation, car Toutenkamion est en mesure de renforcer son offre de projets personnalisés et d’avoir davantage de capacité d’innovation. Toutenkamion se donne les moyens de se différencier de la concurrence internationale (offre élargie, production française, production strictement personnalisée au cahier des charges de la clientèle ; le PDG souligne, afin de montrer la souplesse de l’offre, que la conception s’arrête à la livraison…).

  1. Montrer que Toutenkamion est engagée dans une démarche de responsabilités sociale et sociétale.

3 points
( 3 justifications par finalité)

Point(s) du programme abordé(s) :

2.1 La finalité de l’entreprise se limite-t-elle à la réalisation d’un profit ?

Identifier les finalités respectives de chaque forme d’organisation

Toutenkamion est engagée dans une responsabilité sociale en  :

  • Formant son personnel en interne ou en externe

  • Permettant un choix d’aménagement des horaires

  • Favorisant la polyvalence et la responsabilisation des salariés

Mais aussi une dimension sociétale en intégrant des mesures environnementales :

  • Mobilisation des équipes dans diminution de l’impact environnemental

  • Recyclage ou valorisation des déchets

  • Production de camions équipés de solutions énergétiques durables.

Question BONUS (2 points)

  1. Identifier et justifier le mode de production et l’organisation du travail choisis par Toutenkamion

Point(s) du programme abordé(s) :

4.1 Quel mode de production choisir ?

Identifier et justifier le mode de production choisi par une organisation

4.2 Une organisation du travail souple ou rigide ?

Identifier et justifier le type d’organisation du travail choisi

Mode de production : fabrication à l’unité, petite série, à la commande (sur-mesure).

Chaque projet est mené selon le cahier des charges spécifique du client.

Organisation du travail : Polyvalence, flexibilité, enrichissement des tâches, structure souple

Les salariés sont responsabilisés et peuvent aménager leurs horaires voire même travailler en horaires décalés.
Le salarié est disponible lors des périodes de fortes charges et utilise son compte d’heures en fonction de ses besoins et lorsque la charge de travail le permet.

Annexe 1
: Présentation de la société Toutenkamion

Depuis plus de 80 ans, Toutenkamion est le leader européen pour la conception et la réalisation d’unités mobiles sur porteurs, remorques, semi-remorques.
Cette
société anonyme au capital de 1 870 000 euros transforme des remorques de camions en unités mobiles : salles de cinéma, studios de télévision, cliniques itinérantes…

Grâce à sa technologie unique, Toutenkamion a réalisé plus de 2 000 véhicules livrés dans près de 30 pays dans le monde.

Toutes ces unités ont intégralement été réalisées sur le site de Ladon dans le Loiret. L’intégration de tous les métiers, compétences et moyens nécessaires à la réalisation des unités les plus complexes, permet à Toutenkamion de proposer à ses clients les meilleurs coûts et des délais très compétitifs, une parfaite maîtrise du projet, une qualité homogène et irréprochable.

L’écoute et l’accompagnement des clients tout au long de la vie du projet constituent l’atout majeur de l’organisation pour répondre aux demandes spécifiques.

Toutenkamion intervient dans les domaines les plus complexes tels que : l’audio- vidéo, l’événementiel, la formation, le médical,  le militaire, la compétition…

Toutenkamion est certifié ISO 14001, toutes  les équipes sont mobilisées pour diminuer l’impact environnemental. Toutenkamion est passé de 50 à plus de 94% de déchets recyclés ou valorisés.

Source
: les auteurs, d’après le site www.toutenkamion.com

Annexe 2
: Toutenkamion, la polyvalence mobile

Chez Toutenkamion, les salariés sont polyvalents, responsabilisés. Ils peuvent aménager leurs horaires, du moment que le travail est fait et que le nombre de présents est suffisant. Et au sein de cette entreprise qui occupe un bâtiment de12 000 m² couverts et qui connaît peu de concurrents localement,
chacun participe, à sa manière, au travail de recherche. « Nous nous considérons comme une association d’artisans », souligne le PDG, Stéphane Girerd.

Toutenkamion construit des « unités mobiles » hors norme, des camions qui se déploient, qui deviennent podiums, ou salles de cinéma. Elle fabrique aussi, clés en main, des studios de télévision roulants, des centres de don du sang, des camions équipés de simulateurs de conduite de char pour une armée étrangère, des points de vente mobiles… Leur réalisation nécessite, en moyenne, 2 000 heures de travail. Le camion le plus coûteux a atteint cinq millions d’euros.

Le bureau d’études, grâce à des outils informatiques développés en interne, dessine les plans pour ces commandes passées à l’unité, ou rarement à plus de cinq exemplaires.
Ensuite, chaque chef d’équipe s’en saisit pour imaginer les équipements. Les panneaux composites de la carrosserie, par exemple, sont différents pour chaque commande. « La conception s’arrête à la livraison », sourit Stéphane Girerd. […]

Les salariés se sont, le plus souvent, formés sur le tas, en interne ou à l’extérieur.

« Nous faisons de gros efforts de formation. Trois titulaires de BTS sont ainsi devenus ingénieurs, grâce aux cours du Cnam1Nous sommes dans un secteur de niche. Il n’y a pas de formation adéquate. Et les technologies sont de plus en plus compliquées », explique le président.

Entré sans diplôme, le chef électricien est aujourd’hui capable d’aménager un studio de télévision ultramoderne et a appris l’anglais tout seul pour dépanner ses clients du bout du monde ! Près des trois quarts du chiffre d’affaires se fait à l’étranger, au Moyen-Orient, en Asie, en Afrique, à raison de 10 à 70 livraisons annuelles.

Source : La République du Centre

Annexe 3 : L’entreprise de Ladon aimerait atteindre une taille plus importante et exporter encore davantage

Le Pdg, Stéphane Girerd, innove, modernise ses ateliers de fabrication d’unités mobiles, souvent médicales. Il espère acquérir d’autres sociétés, et vendre encore davantage d’unités mobiles à l’export.
[…]

L’entreprise, dirigée par Stéphane Girerd, veut vendre ses cliniques itinérantes, ses cars de télévision, voire ses cinémobiles, dans de nouveaux pays étrangers.

L’export représente déjà 71 % du chiffre d’affaires. En 2016, Toutenkamion a ainsi vendu seize camions-cliniques pour la première fois au Pakistan. « Un travail de longue haleine : les premiers contacts datent de 2009 ! », souligne Stéphane Girerd. Il a aussi envoyé des unités mobiles, souvent à vocation médicale, au Burkina Faso, en Arabie Saoudite, au Qatar (une clinique mobile suit ainsi l’émir dans tous ses déplacements) et au Koweït. Du coup, l’activité a augmenté de 30 % en 2016 pour atteindre 9,4 millions d’euros.

Pour passer à la vitesse supérieure, Toutenkamion doit suivre au moins deux voies. L’entreprise veut renforcer son réseau de sept distributeurs (en Chine, au Pakistan, au Koweït, en Arabie Saoudite, au Qatar, au Maroc et en Iran).
Elle désire également acquérir une taille plus importanteen doublant, voire plus, le nombre de salariés (80 actuellement). Pour cela, Stéphane Girerd pense acquérir des entreprises complémentaires.

Des livraisons sont déjà prévues au Pakistan, en Arabie Saoudite, au Koweït, et au Qatar. « Nous travaillons par exemple sur une très grosse clinique pluridisciplinaire mobile pour les salariés des champs pétrolifères du Koweït. Ouverte, sa surface sera de 60 m². Elle peut répondre à deux fonctions : aux urgences, sans cloison, pour le tri des blessés ; avec les cloisons, elle peut accueillir un laboratoire de prélèvement de sang et d’urine, un cabinet d’audiométrie2, un cabinet de radiologie des poumons et un cabinet médical », explique Stéphane Girerd.

Il a aussi en projet des cars studio de télévision pour la Chine et aimerait percer en Afrique. L’entreprise de Ladon a tout de même un projet important pour la France. Elle construit une unité de télé-imagerie qui sera testée, ce printemps, pour deux ans, en Midi-Pyrénées. Elle comprendra une mammographie, une radiographie, et un robot d’échographie, réalisé par AdechoTech, en Indre-et-Loire. L’unité ira auprès des maisons de retraite qui pourront ainsi bénéficier de diagnostics à distance. « Le planning de rendez-vous est complet pour deux ans ! » Le camion utilisera des solutions énergétiques durables : panneaux photovoltaïques et pile ion-lithium dernière génération.

Si la lutte contre la désertification médicale s’intensifie, Toutenkamion aura de quoi tracer sa route, même en France…

Source : La République du Centre, 13/02/2017

Annexe 4 : Toutenkamion acquiert une entreprise dans l’Ain Toutenkamion, à Ladon, vient d’acquérir
’entreprise Brevet 
– située à Viriat (Ain) – auprès de ses actionnaires ACG Management et Capelia. Les deux entreprises sont de taille identique : 80 salariés chacune, 9,4 millions d’euros de chiffre d’affaires pour la première et 8,5 millions pour la seconde.

Stéphane Girerd, le Pdg de Toutenkamion (qui devient donc aussi Pdg de Brevet), se réjouit de cet achat qu’il prépare depuis juillet dernier « L’entreprise était à vendre. Pour nous, ce n’est pas une opération à court terme, mais cela nous permet de changer de dimension ».

Toutenkamion est spécialisée dans l’aménagement de caisses spéciales pour les camions que l’entreprise de Ladon transforme en cinéma, clinique, restaurant, car de télévision, centre de formation, etc. Une activité que la société exporte à 71 % (notamment au Moyen-Orient), même si le marché français semble retrouver du dynamisme.

Brevet, qui n’exporte pas, va pouvoir profiter de cette opportunité. L’entreprise est spécialisée dans l’aménagement et la transformation des cabines de poids lourds et de véhicules spéciaux sur mesure. « Nous allons pouvoir partager des frais commerciaux, être présents sur les mêmes salons, faire profiter les deux entreprises de nos calculs de structures. Mais cette acquisition nous permet surtout d’adopter des compétences complémentaires dans l’aménagement des cabines de camions, de disposer de plus de souplesse en cas de surcharge de travail, d’avoir plus de capacités d’innovation, et d’être plus compétitif à l’export, pour concurrencer les Américains », explique Stéphane Girerd.

Brevet doit garder tous ses effectifs dans l’Ain. « C’est à trois heures de route, par l’autoroute. C’est très pratique », souligne le Pdg qui a d’autres idées pour l’avenir.

Toutenkamion a déjà racheté des entreprises, toutes revendues au fil des années. Mais c’est la première fois qu’une filiale aura la même envergure que la société mère.

« Nos concurrents hollandais et britanniques ont déjà été rachetés par de gros groupes chinois et américainsNous
n’avions pas le choix si nous voulions survivre. Comme nous ne voulions pas être rachetés, il fallait grossir
.
De plus, les taux d’intérêt du moment nous permettaient d’emprunter à des taux très 
attractifs.

Source : La République du Centre, 7/06/2017

Annexe 5 : La lutte contre les déserts médicaux

Le Gouvernement a mis en place le Pacte territoire-santé, pour garantir l’accès aux soins de tous les Français sur l’ensemble du territoire national. Pour contrer la désertification médicale dans certaines régions, notamment rurales, le Gouvernement agit sur la formation des médecins, met en place des mesures d’incitation pour leur installation dans les zones déficitaires et développe les infrastructures fixes ou mobiles de soin.

Source :https://www.gouvernement.fr/action/la-lutte- Mis à jour le 15 mai 2017

1 Cnam : Conservatoire des arts et métiers, école de formation professionnelle supérieure

2 Audiométrie : méthode d’examen pour mesurer l’audition


7 / 7

Télécharger le sujet 5 corrigé

Translate »